Franck_Juery_Photographe_Paris

Laissez-moi vous présenter Franck Juery, l’homme qui se cache derrière un grand nombre de mes photographies. Photographe à l’oeil aiguisé, Franck Juery a été une véritable révélation artistique pour moi, tant son travail est imprégné de passion et de poésie…

Ma rencontre avec Franck Juery

J’ai rencontré Franck grâce à Georges Riu, directeur artistique qui a collaboré avec moi sur plusieurs de mes livres. Il aimait son univers particulièrement travaillé et il se trouve que je cherchais à l’époque, un photographe pour réaliser les photos de mon site internet… L’univers de la montagne et de la cuisine lui étaient totalement inconnus jusqu’ici. Mais il faut croire que ces domaines ont plutôt bien collés avec sa sensibilité quand on voit le résultat de son travail !

Il s’agit pour ainsi dire d’une de ces rencontres professionnelles qui débouche au fil du temps sur une véritable histoire d’amitié. Je me souviens de nos excursions interminables en moto-neige ou bien encore en 4×4 sur les sols glacés de la montagne, sans oublier bien sûr les longues randonnées que nous a exigé la réalisation de L’Assiette Sauvage !

Franck est souvent venu avec moi pour me photographier au cours de mes cueillettes matinales. C’étaient bien souvent les meilleurs moments de la journée : calmes, drôles et incroyablement enrichissants pour l’un comme pour l’autre. Lorsque je lui apprenais l’existence de la fleur d’acacia, il me faisait part de ses remarques pour parvenir à la sublimer sur photographie.

Il s’agit en somme d’une rencontre et surtout d’un travail incroyablement complémentaire.

Son amour pour la photographie… 

Rien de plus normal, quand on connait le parcours de Franck Juery et son amour pour la photographie. Plus jeune, Franck souhaitait devenir musicien, il collectionnait de nombreux disques et était pris d’admiration à la vue d’une simple pochette d’album. C’est après avoir fait la connaissance d’un professeur de dessin à la fin de sa scolarité, que son ambition s’est finalement portée sur la photographie. Quoi de plus logique ? La musique l’inspire et c’est de cette dernière qu’est née sa passion !

Franck travaille beaucoup par association d’images, il cherche avant tout à raconter une histoire à travers chacune de ses photos. C’est également quelqu’un de très habile, il arrivera toujours à un résultat poétique, peu importe le personnage, peu importe l’objet de sa photo. Il parviendra à (re)créer une ambiance qui est la sienne et je l’admire beaucoup pour cela !

Le rôle de Franck Juery dans L’Assiette Sauvage 

Assiette Sauvage

Tout comme Stéphane Meyer, son implication dans la réalisation de L’Assiette Sauvage a été absolument essentielle pour ne pas dire indispensable. L’ouverture du restaurant nous imposait un rythme de production très soutenu, les photos d’ambiance, par exemple, ont été prises pendant les cueillettes. Ensuite, Franck utilisait une simple planche accompagnée d’une feuille de papier pour réaliser les photos de l’herbier et enfin, il a dû installer un véritable petit studio photo mobile près des cuisines pour réaliser les photos de plats. L’Assiette Sauvage a nécessité une véritable organisation et des procédés photographiques complexes – surtout au niveau de la lumière artificielle -, car toutes les photos ont été réalisées en 4 temps. On y voit que du feu n’est-ce pas ? 😉

Parisien affirmé, l’univers de la montagne était presque inconnu à Franck. Je suis fier d’avoir pu lui faire découvrir ces paysages immaculés et je n’attends maintenant qu’une seule chose… notre prochaine séance photo !

Découvrez son univers en images !

Comment

  1. Superbe éloge ! Les photographes sont souvent dans l’ombre… Ce témoignage est une superbe mise en lumière. Chapeau !

Leave a Reply to Marjorie Besson Cancel Reply